top of page
Rechercher

Les modélistes sont étonnants !



Je feuillette ce matin, comme tous les mois lorsqu'il arrive, le dernier Loki, le magazine suisse (en allemand), de modélisme ferroviaire, et je tombe, à la fin du magazine, en arrêt sur un article décrivant la construction, en 1 (1/32) d'une ligne de passage de grands trains au milieu des vignes de Lavaux, bien connues en Suisse. La réalisation est celle d'un club, de Meilen, au bord du lac de Zürich.


Le 1 est bien sûr un écartement impressionnant, mais ce n'est pas ça qui m'interpelle, car en photo, il n'est pas beaucoup plus impressionnant que le H0 ou même le Z (1/220), voire moins ! Non, ce qui m'arrête, ce sont des photos de ceps de vigne en cours de réalisation, sur la base de fil de cuivre torsadé. La technique est classique et souvent employée pour reproduire des arbres, mais je ne peux m'empêcher de me faire deux réflexions, instantanément :

• 1ère réflexion : Quel courage ! Il va leur falloir en réaliser plusieurs dizaines !

• 2ème réflexion : Pourquoi s'embêtent-ils comme ça ?




Eh bien, s'ils "s'embêtent" comme ça, c'est d'abord et avant tout parce que "ça ne s'achète pas"! S'ils veulent évoquer cette portion de ligne, ils vont devoir faire appel à leur imagination et à leur ingéniosité pour, d'une part, créer le relief en terrasse typique de cette région, sur lequel poussent les ceps, et d'autre part, créer de toutes pièces ces fameux ceps, qu'on ne trouve pas tout fait dans le commerce.


Imagination, ingéniosité, créativité… Les modélistes sont étonnants, dignes d'admiration, et c'est pour ça qu'après près de 40 ans de métier d'éditeur spécialisé dans les "passions", je reste aussi admiratif qu'au premier jour de ce que l'Homme est capable de faire et de produire, tout à fait gratuitement !




48 vues0 commentaire
bottom of page